Le Tourne-dix de Ristou #06

Le Tourne-dix de Ristou #06

Du rock français, du punk, de la brit pop, du heavy metal, du hair metal, du thrash metal… Le Tourne-dix de cette semaine s’annonce très varié (mais très metal quand même).

On démarre avec Mind Eraser, No Chaser, le meilleur titre des Them Crooked Vultures, le super-groupe réunissant Josh Homme (chanteur, Queens of the Stone Age), Dave Grohl (batteur, Foo Fighters) et John Paul Jones (bassiste, Led Zeppelin). Le trio s’est également offert les services d’un guitariste supplémentaire pour la tournée qui a suivi la sortie de leur unique album, Alain Johannes. J’en profite donc pour vous proposer son titre Endless Eyes dans lequel il montre sa maîtrise de la cigar box guitar, sorte de guitare de fortune fabriquée à partir d’une boîte de cigare. Majoritairement utilisé pour jouer du blues, cet instrument a vu le jour aux Etats-Unis au milieu du XIXème siècle.


Cliquez ici pour voir la playlist en mode web.

 

On continue avec un des meilleurs titres de Noir Désir, Tostaky. Puis on fait une petite pause avec deux titres plus calmes : The Drugs Don’t Work de The Verve (vous connaissez certainement Bitter Sweet Symphony, issu du même album), et le planant Wish You Were Here de Pink Floyd.

On termine la playlist avec un titre tiré de cet album. Attention à vos cervicales...

On termine la playlist avec un titre tiré de cet album. Attention à vos cervicales…

On termine avec une montée en puissance tout au long des cinq derniers titres de la playlist. On commence par Poison, groupe complètement représentatif de la mouvance hair metal des années 80 (vous savez, les mecs coiffés comme des caniches et sapés comme des fusées éclairantes). Puis viennent The Stooges avec le classique I Wanna Be Your Dog, et The White Stripes avec Blue Orchid. Et on termine avec deux chansons un peu plus violentes. Blacked Out World avec un guitariste que j’adore, Zakk Wylde, que je vous conseille de voir en live. Ce mec est une bête. Littéralement… Et un bon riff bien heavy d’un des groupes les plus violents des années 90, Pantera. J’ai choisi le titre Walk, issu de l’album Vulgar Display of Power dont la pochette représente parfaitement la musique gravée sur l’album : un mec qui se prend un gros coup de poing en pleine gueule. Vous êtes prévenus. Faites péter le headbang ! lml (-_-) lml

Vos commentaires

Articles associés

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d\'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d\'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l\'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d\'analyse. En savoir plus | FERMER